Lille

vacances

#np

Ca y est, c’est les vacances. ENFIN. Enfin une petite semaine à la maison, à Reims city, chez moi ! Du boulot en perspective, mais du repos aussi, et des retrouvailles avec des amis, et surtout du bon temps en famille. Rien de tel pour se revigorer et être prête pour entamer la deuxième moitié du semestre. Bon malgré tout, un peu de stress parce que figurez-vous que jeudi matin je passe mon permis… Et oui, ne sortez pas, restez bien chez vous, attendez au moins midi pour mettre le nez dehors. Nan, je déconne. Mais bon, c’est un peu de stress quand même. J’ai fait conduite accompagnée, tout ça, tout ça, mais on ne sait jamais ce qui peut se passer… Donc, je compte sur vous pour croiser les doigts. Bon, évidemment, si je l’ai, ça ne me servira pas à grand-chose. On peut pas dire que ce soit utile d’avoir une voiture à Lille, puis je ne serai jamais le Sam des soirées, ça me paraît évident. Alors finalement ce sera juste une bonne chose de faite, mais c’est toujours ça de pris !

Mercredi, c’était Halloween Party au Mag’. J’y étais encore jamais allée, bon.. c’est pas si exceptionnel. Mais la soirée était sympa. J’avoue que je ne devais pas être très clean, mais que voulez-vous, c’est ça, les soirées étudiantes… Vous avez tous été jeunes ou le serez un jour, ou bien même l’êtes actuellement, donc je crois que personne ne peut critiquer. Et puis il y avait ce garçon, pas mal, pas mal, mais comment l’aborder sans être en soirée ? Haha. Je suis vraiment pas une pro du rapprochement, de la drague. J’avoue que je ne drague pas souvent, à part bourrée. HAHAHA. Je préfère laisser faire et souvent, il ne se passe rien. BAH OUI JUJU qu’est-ce que tu crois ?! Bref, on verra. Cependant… il faut vraiment que je trouve de quoi combler mon manque d’amour, car pour l’instant, je crois que je compense par la bouffe et je vais devenir obèse si ça continue hihi.

Mais le lendemain, jeudi, encore une fois, j’étais dead haha. Je ne suis pas allée en amphi, et c’était la première fois (et oui après presque deux mois de cours, c’était SEULEMENT la première fois, j’ai résisté), c’est le début de la fin… Non, mais j’aurais mes partiels, je vous assure. Aux rattrapages peut-être, mais je les aurais (du premier coup quand même de préférence, mais on ne peut pas tout avoir). Puis bon, c’est pas si grave d’aller aux rattrapages, tu perds juste un mois de vacances que tu aurais pu avoir. Mais C’EST TOUT. Du coup, no stress, je travaille régulièrement, et je pense que ça paiera.

Puis on commence à être un petit groupe soudé en FIFA, enfin je crois, enfin j’ai l’impression, enfin c’est pas sûr, mais j’aime à penser ça. Et du coup, je trouve ça cool, parce qu’on se marre bien, et j’aime bien les gens, et puis voilà. Personne ne s’est trop foutu de ma gueule pendant mon exposé d’anglais, donc je les aime bien !! Parce que oui, cet exposé… une grosse blague encore. Déjà, je suis la victime du prof, c’est sûr. Prof qui par ailleurs se ramène toujours avec une jolie cravate de couleur différente, et bien assortie au reste bien sûr, il a au moins ça pour me faire rire. Mais apparemment, ce prof a toujours une victime et il se trouve qu’au vu de ma nullité et de mon taux infiniment bas pour ne pas dire inexistant de participation, il m’a tout naturellement désignée – officieusement bien sûr – comme victime 2014-2015. Titre honorifique ? Nan nan. Au début du cours nous parlions de Rudyard Kipling. Bien sûr, comme toujours, je ne comprenais pas tout à ce qu’il se racontait. Il fut dit quelque chose du genre « was born in India », là Monsieur B. est venu me voir et m’a posé une belle question : « what is his nationality, Juliet ? » et c’est tout naturellement que j’ai répondu « Indian ! ». Il s’est bien marré, ah oui, bien marré que je sois tombée dans son piège, je peux vous l’assurer. Puis est venu le moment de faire mon exposé avec Agathe. Il m’a regardée et il m’a souhaitée bonne chance, de son petit air sadique, en rajoutant même, si je ne me trompe, vous aurez besoin. Enfin tout ça en anglais bien sûr. Bref, on a fait notre truc, on a eu le droit à un « not bad, not bad », je pense qu’il avait trop pitié. Et juste après il a conseillé, en me regardant moi, et pas Agathe bien sûr – en même temps elle est allemande, leur niveau d’anglais est tellement meilleur que le nôtre – de regarder et d’écouter plus souvent la BBC, parce que franchement, l’accent, c’était pas ça. Le regard que je lui ai lancé, je crois qu’il a compris que je le kiffais à fond, mdr xd lol ptdr. Ouais je l’ai haï à ce moment-là haha. Mais bon, je crois qu’au fond il m’aime bien hahahahaha. Bref, voilà mes aventures à Sciences Po Lille. De toute façon, après ce foutu exposé, c’était fini, une petite demi-heure à attendre et c’était enfin les vacances. HOLIDAYS. Donc je suis rentrée chez moi dans ce train bondé accompagné d’un délicieux muffin à la framboise. Et voilà, maintenant, je suis chez moi, je profite et je ne sais toujours pas ce que je fais pour Halloween, mais jeudi soir c’est pizza party avec mes zouz de L – big love les filles si vous me lisez.

Bref, je finis là-dessus avec le (bientôt traditionnel) gif et un petit son au-dessus.

gif

Et puis quand même, p*****, qu’est-ce que ça fait du bien d’être chez soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s