J-5 avant de vivre à crédit

Je vois passer beaucoup d’articles sur le fait que l’humanité va commencer à vivre à crédit. Les cris d’alarme se font de plus en plus fort. Mais fait-on réellement quelque chose ? Trop habitué-e-s à notre confort de vie occidentale.

C’est facile de critiquer Trump sur l’accord de Paris quand on ne fait rien. Je vais faire ma rabat-joie végane, mais parfois il faut dire les choses. Surtout aujourd’hui, nos ressources auraient pu être utilisées à meilleur escient. Et préservées. Quand on sait que l’élevage de bétail dans le monde est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde (Rapport FAO 2013), pourquoi on continue ?  Quand on estime que 70% des surfaces agricoles sont destinées à nourrir ce même bétail (même rapport), alors que 795 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde (fr.wfp.org/faim/faits-et-chiffres) ? Et que pour continuer à nourrir ces bêtes, on est obligés d’abattre des forêts entières, forêts qui absorbent le dioxyde de carbone et aident au bon fonctionnement de notre planète, mais non, c’est trop dur de renoncer à son petit steak haché. 15% des émissions de gaz à effet de serre seraient le résultat de cette déforestation (worldwildlife.org/threats/deforestation).

Retenez bien ceci : „Every time we eat, we are making a political choice, and we are impacting upon the lives of people around the world, on the environment, biodiversity and the climate” (Adrian Bebb).

Oui, ce n’est pas facile de se passer de sa voiture quand on doit aller travailler, oui, on ne peut pas tout changer dans sa vie. Mais la viande ? Les produits animaux ? En avez-vous vraiment besoin ? Posez-vous la question. Vous allez me dire, mais oui mais moi je mange bio, donc ça va. Petit graphique :

csm_grafik-treibhauseffekt-gros_01_716494d380

Bon, il est en allemand, mais il montre la différence entre les parcours équivalents en km parcourus par la viande conventionnelle ou biologique. Evidemment, le bio c’est mieux. Mais maintenant, ce n’est plus assez. Le 2 aout, les ressources que notre planète peut renouveler en un an seront épuisées. Chaque année, la sentence tombe, mais à des échéances de plus en plus proches.

Et vous allez aussi me dire, ouais mais vous, vous mangez plein de trucs importés et c’est pas forcément mieux. En ce qui me concerne, ce que je mange de pire c’est surement l’avocat. Et selon ce super calculateur http://www.bonpourleclimat.org/calcul-empreinte-carbone/ :

Pour 100g d’avocat venant de très très loin et totalement hors saison, l’empreinte carbone restera toujours plus faible que pour 100g de blanc de poulet local (418g de CO2 contre 479). Par contre si on compare à 100g d’agneau, l’addition est plus salée : 3304 g de CO2 ! Et il est local !! Et pour 100g de bœuf, 2867…

Si les dégradations causées par la pêche vous intéressent également : https://www.notre-planete.info/environnement/eau/ressources-marines.php#

Libre à vous ensuite de mener vos propres recherches et voir ce qui nous attend…

Bref, vous n’êtes pas obligé-e-s de considérer les animaux comme des êtres vivants à part entière ayant le droit de vivre leur belle vie. Mais vous devez prendre conscience de la planète sur laquelle on vit actuellement. Elle n’est pas juste là pour être exploitée et vous permettre de vivre une belle vie dans l’abondance (Car déjà vous êtes surement des privilégié-e-s, et il y a plein de gens qui meurent de faim pour que vous puissiez avoir votre steak tartare). Car une fois qu’il n’y aura plus rien, il faudra vivre avec, et si vous voulez mon avis ça va pas être joli joli si vous vous mettez pas maintenant à y penser un petit peu, voire beaucoup.

P.S . : Je ne suis pas du genre à engueuler les gens quand ils mangent des POA. Je ne suis du genre à vous faire un scandale si vous commandez du poisson au restaurant avec moi. Et si on m’invite et qu’il a déjà été fait l’effort de cuisiner végétarien, je ne dis pas non et ne m’indigne pas. Je ne suis pas du genre à faire la morale habituellement. Et généralement, je discute de tout ça calmement avec mes ami-e-s, mais là, il fallait un peu que ça sorte, car je suis vraiment en colère contre nous. Oui contre moi aussi. Car je pourrais faire plus d’efforts, je pourrais arrêter de partir loin et de prendre l’avion. Je pourrais arrêter de craquer sur des fringues pas chères fabriquées je ne sais ou. Je pourrais arrêter d’utiliser autant mon ordi, mon portable, tous ces gadgets qui finalement polluent aussi. Mais le problème, c’est que moi aussi je suis habituée à ce petit confort de vie occidentale. J’ai l’impression de faire quelque chose en refusant les POA, mais pas assez. Mais au moins je fais quelque chose. Et croyez-moi, y  a pire que de manger du houmous ou des lentilles corail dans la vie : Y a l’état de la planète. Et on pourrait continuer à parler de plein de choses, de l’énergie, de la croissance à tous prix, la surconsommation, etc. Notre société doit changer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s